GPSO : Abandon de la variante de tracé entre Campsas et le nord de Toulouse

tgv792.jpgDans sa lettre du 3 juin 2011, la Ministre chargée des Transports a confirmé le fuseau D validé par l’approbation ministérielle du 27 septembre 2010 pour la poursuite des études de définition du tracé (Bande de 500 mètres de large à l’intérieure de laquelle s’inscrira le tracé définitif d’une nouvelle ligne ferroviaire.) de la ligne nouvelle entre Campsas et le nord de Toulouse.Quelle était la demande?
La lettre de l’approbation ministérielle datée du 27 septembre 2010, qui a validé le fuseau à l’intérieur duquel le meilleur tracé (Bande de 500 mètres de large à l’intérieure de laquelle s’inscrira le tracé définitif d’une nouvelle ligne ferroviaire.) possible doit être recherché, a demandé également à RFF d’engager des études complémentaires sur le secteur entre Campsas et Toulouse : « RFF examinera également, dans le cadre de la nouvelle phase d’études qui va s’engager, la faisabilité d’une variante de tracé (Bande de 500 mètres de large à l’intérieure de laquelle s’inscrira le tracé définitif d’une nouvelle ligne ferroviaire.) reposant sur un jumelage plus étroit avec l’A62 dans le secteur allant du sud de Campsas jusqu’à un raccordement (Jonction entre deux lignes ferroviaires.) à la ligne existante plus au sud vers Toulouse, afin de chercher à diminuer encore l’impact de la ligne nouvelle sur l’environnement et notamment sur le milieu humain. »

Quelle était le programme de travail?
Pour répondre à la demande formulée lors de l’approbation ministérielle, RFF a proposé en liaison avec les services de l’Etat un programme de travail, présenté aux élus concernés lors de la réunion présidée par le Préfet de région Midi-Pyrénées le 28 octobre 2010.
Octobre 2010 : validation et présentation du processus général d’étude et de concertation
Novembre 2010 à janvier 2011 : définition des hypothèses de tracé (Bande de 500 mètres de large à l’intérieure de laquelle s’inscrira le tracé définitif d’une nouvelle ligne ferroviaire.) alternatif
Février à avril 2011 : comparaison des hypothèses de tracé (Bande de 500 mètres de large à l’intérieure de laquelle s’inscrira le tracé définitif d’une nouvelle ligne ferroviaire.) alternatif avec celles du fuseau D
Avril à juin 2011 : proposition relative à la poursuite de l’étude d’un tracé (Bande de 500 mètres de large à l’intérieure de laquelle s’inscrira le tracé définitif d’une nouvelle ligne ferroviaire.) alternatif.

La zone de recherche de tracé (Bande de 500 mètres de large à l’intérieure de laquelle s’inscrira le tracé définitif d’une nouvelle ligne ferroviaire.) alternatif a été définie de façon à explorer les différentes possibilités de jumelage avec l’autoroute A62. Ainsi, l’éloignement par rapport à l’autoroute du fuseau D approuvé par le Ministre le 27 septembre 2010 au niveau de la commune de Pompignan marquait le début de la zone de recherche de tracés alternatifs. Sur les communes de Pompignan, Castelnau d’Estrétefonds, Bouloc, Villeneuve-les-Bouloc et Saint-Sauveur, le périmètre d’étude s’étendait de part et d’autre de l’autoroute A62 sur une largeur totale d’environ 1000m. Au sud de l’échangeur d’Eurocentre, la zone de recherche de tracé alternatif s’élargissait afin d’étendre les possibilités de raccordement (Jonction entre deux lignes ferroviaires.) à la ligne existante dans un contexte dense en activités et urbanisation.

Quels étaitent les résultats de l’analyse comparative?
Une analyse comparative entre les 3 hypothèses de tracé (Bande de 500 mètres de large à l’intérieure de laquelle s’inscrira le tracé définitif d’une nouvelle ligne ferroviaire.) dans le fuseau D et les 3 hypothèses de tracé (Bande de 500 mètres de large à l’intérieure de laquelle s’inscrira le tracé définitif d’une nouvelle ligne ferroviaire.) alternatif a été réalisée en prenant en compte les critères retenus par le Ministre dans sa demande du 27 septembre 2010 (impact sur l’environnement et notamment le milieu humain). L’analyse a été faite en tenant compte aussi des conséquences sur le projet d’aménagement de la ligne existante de Saint-Jory à Toulouse-Matabiau.
Cette analyse a montré que les hypothèses de tracé (Bande de 500 mètres de large à l’intérieure de laquelle s’inscrira le tracé définitif d’une nouvelle ligne ferroviaire.) dans le fuseau D étaient préférables d’un point de vue environnemental et économique à celles d’un tracé (Bande de 500 mètres de large à l’intérieure de laquelle s’inscrira le tracé définitif d’une nouvelle ligne ferroviaire.) alternatif.
Les résultats de cette analyse ont été présentés le 21 avril dernier par le Préfet de Région aux élus et associations concernés, et transmis à la Ministre chargée des transports.

–> Téléchargez la lettre du Ministère chargé des Tranports du 3 juin 2011.
–> Téléchargez la méthodologie des études supplémentaires.
–> Téléchargez la carte du tracé alternatif Campsas-Toulouse.

 

Association "Les 40/60" |
Ensemble pour le Val de Metz |
mjcpange |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | claudeprojet
| Le Combat LL.NATHAN Contre ...
| Association des Parents d'E...