LGV Bordeaux Toulouse : dernière ligne droite

tgv748.jpgRéseau Ferré de France a invité jeudi matin les associations de riverains pour leur présenter les tracés du fuseau D. Réseau Ferré de France souhaite connaître les réactions des associations de riverains aux différents tracés possibles de la future ligne à grande vitesse Bordeaux Toulouse, notamment en ce qui concerne la partie la plus controversée, le passage sur le territoire de la commune de Saint Jory…

CHRONOLOGIE D’UN PROJET DE LIAISON CONTROVERSE

Mai 1991 : Un comité interministériel d’aménagement du territoire (CIADT) adopte le schéma directeur national des lignes à grande vitesse, qui prévoit une ligne Bordeaux-Toulouse-Narbonne, dite « LGV des deux mers ». Le projet n’est pas soutenu localement, en particulier du fait des lobbies de l’industrie aéronautique.

1992 : étude TGV « Bordeaux – Toulouse – Béziers – Narbonne ».

Objectifs : détermination de la fréquentation prévisionnelle et évaluation des coûts et taux de rentabilité.

2000 : La région Midi-Pyrénées obtient l’inscription dans le Contrat de Plan Etat/Région des études qu’elle co-finance avec l’Etat

2002-2003 : Les premières études d’améliorations de l’axe Bordeaux-Narbonne sont menées dans le cadre des contrats de plan Etat-région

18 Décembre 2003 : Un nouveau CIADT inscrit la ligne Bordeaux Toulouse sur la liste des infrastructures « à long terme ».Narbonne disparait du projet, tout comme le Polt, projet soutenue par Philippe Douste-Blazy.

juin – nov 2005 : Lancement du débat public

Avril 2006 : Réseau Ferré de France confirme les objectifs et options du débat public avec la desserte d’Agen et de Montauban

2007 : 1ère réunion pour le financement des études et des futurs travaux. Le président du conseil régional Midi-Pyrénées Martin Malvy obtient que les projets Tours-Bordeaux d’une part et Bordeaux-Toulouse, Bordeaux-Espagne d’autre part soient fusionnés dans un projet unique. L’objectif est de garantir la réalisation de Bordeaux-Toulouse dans la foulée du Tours-Bordeaux

Décembre 2007 : Un protocole pour la réalisation et le financement des grands projets du Sud-Ouest (GSPO) est signé entre l’Etat, Midi-Pyrénées, Aquitaine et 58 collectivités locales, dont 21 en Midi Pyrénées. Les lignes TGV Bordeaux-Tours, Bordeaux-Espagne et Bordeaux-Toulouse sont concernées

Février 2008 : Le financement des études préliminaires de la ligne Bordeaux-Toulouse est bouclé. Il s’élève à 31,8 millions d’euros, dont 12,02 millions pour les collectivités de Midi Pyrénées.

2009 : RFF propose les tracés

31 Mai 2010 : Le comité de pilotage des GSPO retient un fuseau de 1000 mètres de large sur l’ensemble du tracé

2010-2011 : Nombreuses manifestations d’opposants au tracé.

11 avril 2011 : Signature de la convention de financement de la LGV

14 avril 2011 : Le département du Lot annonce qu’il ne financera pas le chantier

Juin 2011 : Réunion prévue du comité de pilotage pour arrêter le choix des tracés à proposer au ministre

Fin 2011 : enquête publique (en vue de la déclaration d’intérêt publique)

2013 : lancement des travaux

2018 : mise en service

France 3

 

Association "Les 40/60" |
Ensemble pour le Val de Metz |
mjcpange |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | claudeprojet
| Le Combat LL.NATHAN Contre ...
| Association des Parents d'E...