LGV : des riverains en colère

tgv134.jpgL’association «Non aux tracés LGV» de Lacourt Saint-Pierre et Montbeton réagit suite à la rencontre entre leurs élus et les responsables de Réseau Ferré de France au sujet de la future ligne à grande vitesse Bordeaux – Toulouse. Dans un communiqué, les membres de l’association, riverains de la LGV, regrettent de ne pas avoir été conviés à cette réunion qui avait pour objet de présenter aux élus les dernières propositions de tracé de la LGV. Ils contestent également l’un des tracé présenté qui passe sur le canal de l’entre deux mers. Les riverains dénoncent un tracé dévastateur et demandent un passage enterré de la ligne qui passerait donc sous le canal.

Radio Totem


Archive pour avril, 2011

Communiqué de l’Union pour la Sauvegarde des Villages

tgv150.jpgAfin de minimiser les impacts directs et indirects sur l’environnement, les habitations et les entreprises des communes traversées, nous demandions la réalisation d’une étude de faisabilité d’un tracé le long de l’autoroute avec un raccord sur l’existant au Nord de Lespinasse.

RFF nous a montré ce jeudi 21 avril 2011 à la préfecture un tracé inacceptable, très impactant, car ne correspondant que d’une façon partielle à notre proposition.

Le collectif Régional “Union pour la Sauvegarde des Villages” a exprimé sa totale désapprobation contre la proposition alternative de RFF.

Suite à cette proposition, les représentants des élus du Conseil Général du Tarn et Garonne ont annoncé la non participation de leur département pour le financement de la LGV.

Baylet a un train de retard

tgv693.jpgLe président du conseil général de Tarn et Garonne a attendu la décision finale de RFF, plutôt hostile aux villages tarn et garonnais, pour annoncer son désaccord avec le tracé de la LGV. Une décision tardive qui peut laisser des regrets et ressemble plus à … lire la suite du Petit Journal du Tarn et Garonne du vendredi 22 avril 2011

La LGV au cœur du dialogue

tgv671.jpgLa réunion s’est déroulée en présence de M. Moignard Conseiller Général, Alain Belloc président de l’association des maires engagés dans le dossier de la LGV, les maires de plusieurs communes, des élus et le collectif « Union pour la Sauvegarde des Villages », … lire la suite du Petit Journal du 16 avril 2011

LGV : Cette fois nous avons signé !

tgv670.jpgMalgré certaines réserves et absences, Midi Pyrénées signe pour la LGV, … lire la suite du Petit Journal du mardi 12 avril 2011

LGV : Doit-elle arriver à n’importe quel prix ?

tgv242.jpgLe prix du tronçon Tours-Bordeaux est sur le point d’être payé ! avec les impôts de la Région Midi Pyrénées, de la Haute Garonne et de la Communauté Urbaine du Grand Toulouse. En effet, pour financer une partie du tronçon LGV entre Tours et Bordeaux, les habitants de notre région vont devoir débourser, dans un premier temps, plus de 200 millions d’euros.

(suite…)

Les élus et l’USV restent vigilants

tgv660.jpgTous les maires et élus des communes concernées par le projet de ligne à grande vitesse étaient invités par l’association USV82 à une réunion d’information sur l’avancement du dossier et les moyens de défense à mettre en œuvre d’ici septembre, date à laquelle le tracé sera act

(suite…)

LGV : Le solde aux premiers coups de pioche

tgv541.jpgLes grandes collectivités de Midi-Pyrénées ont signé hier la convention les associant au financement de la ligne à grande vitesse (LGV) Tours-Bordeaux, une signature marquée par les absences notables de certaines d’entre elles et les vives réserves en tout genre des autres.Un peu plus de 80 % seulement des 280 millions d’euros (en euros constants 2009) escomptés de la part des collectivités de M

(suite…)

LGV : le compte n’y est toujours pas

tgv654.jpgBien que les collectivités poids-lourds de la région aient signé un accord hier, le financement du tronçon Tours-Bordeaux n’est toujours pas bouclé. L’étape est pourtant décisive avant l’arrivée de la LGV à Toulouse.

Dans les tuyaux depuis plus de 20 ans, la ligne à grande vitesse qui devrait relier Toulouse à Paris en trois heures d’ici à 2020 a fait un pas en avant, hier à la Préfecture, avec la signature de la convention de financement du tronçon Tours-Bordeaux.

(suite…)

LGV : L’heure de passer à la caisse

tgv081.jpgPlus personne ne doute des bienfaits qu’apportera le TGV en mettant Toulouse à trois heures de Paris. Mais ils ont un prix. Assez colossal pour les collectivités locales de la région amenées à participer. Hier, sept d’entre elles se sont engagées à financer les travaux du «tronçon central» de ce projet «pharaonique»,

(suite…)

12

Association "Les 40/60" |
Ensemble pour le Val de Metz |
mjcpange |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | claudeprojet
| Le Combat LL.NATHAN Contre ...
| Association des Parents d'E...