l’analyse comparative est légitime et ira jusqu’au bout

l’analyse comparative est légitime et ira jusqu’au bout  dans USV usvLe jeudi 17 février, le Secrétaire d’Etat aux Tranports a reçu dans son bureau Thierry Fourcassier porte parole du collectif régional “Union pour la Sauvegarde des Villages”. L’entretien a porté sur le développement des TER, des dessertes de la zones Nord de Toulouse, des vitesses sur une ligne LGV, des PPRN (Plans de Préventions des Risques Naturels) et des 2 variantes D et USV du tracé LGV. Thierry Fourcassier a fait part des risques avérés Mouvements de Terrains et Zones Inondables aux deux techniciens présents, risques majeurs qui seraient aggravés avec le tunnel prévu dans le tracé D de RFF. Thierry Fourcassier a demandé la confirmation de la continuité de l’étude comparative car « Dans les deux possibilités, des vies et des emplois sont en jeux. Les habitants des différentes communes doivent donc être tous traités démocratiquement et de la même façon. On ne peut choisir l’une ou l’autre des possibilités à la légère sans justifications». Pour Thierry Mariani  « Aujourd’hui, le tracé D, étudié depuis plus longtemps que le tracé USV, est certes plus avancé. Certains élus viennent de me demander la validation de ce tracé D dès le mois de mars et sans continuer l’étude comparative. J’ai refusé : aucune décision ne sera prise entre la variante « D » et la variante « USV » sans avoir le résultat précis de l’analyse comparative multicritères légitime qui sera vraisemblablement aboutie courant mai ».


Archive pour février, 2011

LGV – Note détaillée des riques dans le tracé D

page 1 capturer3.jpg         page 2 capturer11.jpg            page 3capturer2.jpg           page 4capturer4.jpg

lettre paramètre durée du trajet LGV

 

Madame , Monsieur , Suite à notre lettre « PARAMETRE contrainte grande vitesse d’une LGV » datée du 15 janvier 2011 dans laquelle nous vous informions qu’une analyse réalisée par le cabinet d’études de RFF indiquait que : «

le tracé proposé par le collectif ne possède aucune contrainte de courbure limitant la vitesse, les trains à grande vitesse peuvent effectivement reprendre une vitesse plus élevée » Nous souhaiterions évoquer aussi un paramètre tout aussi important que la vitesse et qui lui est logiquement liée : la durée du trajet.

Le propre cabinet d’études de RFF écrit et reconnait un « gain de temps théorique dans la proposition USV ». RFF l’a même fait chiffrer à la seconde près, par son propre cabinet d’études en 2010, sur environ 20 km:

- Dans le sens vers Toulouse, en décélération, la durée du trajet du tracé D proposé par RFF est 14 % plus longue que la durée du trajet du tracé proposé par USV. ( 5 minutes pour le tracé USV et 5 minutes 40 secondes pour le tracé D )

- L’écart se creuse en sortant de Toulouse, en accélération, la durée du trajet du tracé D est 22 % plus longue que la durée du trajet du tracé USV. ( 4 minutes 25 secondes pour le tracé USV et 5 minutes 25 secondes pour le tracé D )

La conclusion est donc sans appel : le paramètre primordial pour une LGV qu’est le gain de temps est optimisé par le tracé « jumelage autoroute USV ».

Au vu du prix moyen d’une LGV, 20 millions d’euros le km, soucieux de l’argent public, il nous apparait primordial de construire une LGV sur un tracé respectant une géométrie adaptée aux grandes vitesses la plus prolongée possible afin de gagner le plus de temps possible, paramètres tous optimisé dans le tracé « USV ».

Restant à votre disposition, veuillez agréer, Messieurs les décideurs, nos sincères espoirs, et notre volonté de faire aboutir le projet LGV avec la variante alternative « USV jumelage autoroute ».

Thierry Fourcassier pour « Union pour la Sauvegarde des Villages »

LGV : Panique à Grande Vitesse

capturer1.jpg

Réunion publique LGV : Le TGV dérape

capturer.jpg

La réunion publique sur la LGV a déraillé !

L’Association Saint Rustice Environnement Sauvegarde était fortement représentée lors de la réunion publique organisée à St Jory par l’USV. Nous rappelons que STRES est membre du Collectif Union pour la Sauvegarde des Villages. Le public présent a apprécié que l’USV ait fait une présentation du tracé alternatif retenu par Mr le Ministre,  en septembre 2010, au même titre que le tracé D. Cela a été confirmé par Mr Dubost de RFF lors de ses vœux 2011.

L’USV, respectueux et soucieux, des différentes idées de chacun et afin de satisfaire les attentes de tous, a voulu élargir  le débat en invitant Europe Ecologie- les Verts, dans le but d’être ouvert aux idées et arguments « le TGV sur les lignes  existantes ». Notre attitude se voulait non sectaire mais respectueuses  des orientations de chacun. Au moment le plus  attendu par la population, car plus de 20 % des habitations de Saint Rustice, sont SOUS  le TRACE D, le  questionnement n’a pas pu avoir lieu en raison de comportements vindicatifs. En effet, la Présidente de l’Association  de Castelnau, TGV Raisonné s’est mise a HURLER des phrases inintelligibles. Une quinzaine de personnes ont quitté  la salle précipitamment et en voyant que les 200 autres qui voulaient avoir des réponses à leurs questions, ne  bougeaient pas, les fauteurs de troubles ont éteint la lumière après avoir injurié les personnes au fond de la salle et en  faisant des gestes obscènes. Puis en sortant, ils ont déclenché le signal d’alarme incendie et une sirène stridente se fit  entendre mettant une fin définitive à la réunion publique que nous voulions citoyenne et démocratique. STRES ainsi  que ses adhérents sont choqués et ne comprennent pas ce comportement inadmissible, anti-démocratique, irrespectueux et le condamne. La commune de Saint Rustice est fortement impactée, un quartier sera totalement détruit par le tracé D   avec sortie de tunnel, viaduc, remblais, jumelés au Canal du Midi. De plus, STRES a subit fin 2010 des mauvaises  intentions. En effet, les habitants de notre commune avaient réalisé des banderoles exprimant leurs souffrances, leurs  craintes dues au tracé D et certaines personnes voulant ridiculiser cette souffrance et nous censurer, ont tagué  « UMP »  dessus…. De tels agissements sont répréhensibles, nous espérons qu’ils ne resteront pas impunis ! STRES a toujours  tenu ses engagements et assure aux habitants de Saint Rustice ainsi que ses adhérents, que nous ferons diligence afin de  préserver notre village dans la citoyenneté totale et le respect de la loi. Nous ne baisserons ni les bras ni la tête, STRES  met sa confiance dans l’USV avec le tracé alternatif, au plus près de l’autoroute A62 moins impactant pour  l’ensemble de la population.

Association « Saint Rustice Environnement Sauvegarde »

LGV : La Démocratie a été bafouée !

Lors de la réunion publique spéciale « LGV » le 27 janvier à Saint Jory, 250 personnes environ étaient venues prendre connaissance d’informations objectives sur le tracé proposé par le collectif « Union pour la Sauvegarde des Villages » et visant à clarifier les rumeurs pour couper court aux propos alarmistes qui circulent dans la population. Afin que cette  réunion soit des plus impartiale, le collectif USV auquel l’association « Sauvegarde de Castelnau » appartient, avait  invité plusieurs intervenants afin d’entendre les avis de tous, et ainsi, ouvrir les débats. Malheureusement, notre débat si  longtemps attendu par une majorité de personnes présentes ce soir là, n’a pas pu avoir lieu. En premier, la Présidente de  « TGV RAISONNE » s’est octroyée la parole en se levant, hurlant, rendant ces propos incompréhensibles. Devant une  salle stupéfaite par un tel comportement, (lequel est loin d’être digne d’une représente d’une association en son plus  haut niveau), elle a préféré quitter la salle suivie d’un petit groupe de personnes. L’excitation de ces gens était telle, que  nous avons eu droit à des insultes, les tracts posaient sur des tables à l’entrée de la salle ont été renversés, et voyant  qu’ils n’étaient pas suivis par le restant du public présent, ils ont par des actes délictueux mis fin à notre réunion  notamment en déclenchant l’alarme incendie, coupant ainsi l’électricité de la salle sans ce soucier des conséquences de  leur acte. La présidente de « TGV RAISONNE » n’a en aucun cas essayé de calmer ces gens qui l’accompagnaient,  perdant ainsi le contrôle de la situation. Nous déplorons de tels actes anti-démocratiques, sans respect pour les personnes venues poser de vraies questions et restées sans réponse. Nous condamnons  un tel manque de civisme et, savons que  ces malveillances commises peuvent être réprimées par la loi. Une plainte a été déposée, nous espérons qu’elle ira  jusqu’à son terme. Notre association Sauvegarde de Castelnau d’Estrétefonds se veut respectueuse de la population, de  leurs idées, de leurs valeurs. Pour les personnes qui souhaiteraient politiser le débat, nous leur répondons que ce soir là,  les noms des intervenants ainsi que leur représentativité politique avait été annoncés, elles sont donc venus en connaissance de cause et ne peuvent s’en servir pour nous nuire.

Association « Sauvegarde de Castelnau »

Réunion publique à Saint Jory du 27 janvier 2011

Voici quelques vidéos de la réunion publique du 27 janvier dernier à Saint Jory.

Une réunion avortée par des hystériques opposées à la LGV.

Réunion publique à Saint Jory du 27 janvier 2011 dans USV 3cehl_200x115_1fxsb9       Thierry fourcassier porte parole de USV  vidéo1

3ce07_200x115_1fxsdf dans USV      Thierry fourcassier porte parole de USV  Vidéo2

3emepartie.jpg      Réunion publique USV  Vidéo3

4partie.jpg      Réunion publique USV – cabinet claraco  Vidéo4

Position USV envoyé à la dépèche cette semaine

A ce jour, seuls les tracés d’une largeur de 80m du fuseau D sont connus. Les tracés correspondants au fuseau alternatif qui propose un passage au plus près de l’autoroute ne sont pas encore déterminés. Ils seront présentés par RFF fin mars et comparés à ceux du fuseau D selon une grille d’analyse multi-critères afin que le choix se fasse sur le passage le moins impactant entre Lespinasse et Campsas.

Rappelons que le fuseau D passe dans la vallée de la  Garonne au nord de st jory en franchisant 2 fois le canal des 2 mers, traverse un quartier
de St Rustice puis entame le côteau de Pompignan au niveau d’un secteur de trés haute qualité environnementale et patrimoniale pour ensuite
réapparaitre par une tranchée coupant en deux l’un des domaines viticoles les plus réputés du Frontonnais (Château Bellevue) pour enfin se jumeler à l’autoroute.

A ce jour toute comparaison entre les tracés du fuseau D et le fuseau alternatif est un non sens. En effet cela revient à comparer des bandes
de 80 m avec une bande de 1 à 2 Km. Je joins à cette explication l’origine de notre démarche à savoir les
conclusions du débat public
avec les comptes rendus de conseils d’administration de RFF ainsi qu’une partie du dossier qui nous a permis
de renverser la tendance et de provoquer la décision ministérielle de septembre 2011 (ouverture d’une étude le long de l’autoroute).

Cordialement
Bruno Lecomte (président USV)

Le tracé alternatif autoroute optimise le paramètre grande vitesse de

Selon Thierry Fourcassier, porte parole du Collectif Régional « Union pour la Sauvegarde des Villages » : « la proposition alternative utilise une meilleure intégration dans le milieu naturel afin de respecter les contraintes grande vitesse d’une LGV » L’étude du cabinet d’études ferroviaires CERCL a confirmé la faisabilité technique de la proposition du Collectif Régional.

Le cabinet d’études de RFF reconnait lui-même que la solution alternative autoroute respecte davantage ce paramètre du cahier des charges que la proposition « D ». En effet et selon RFF  « le tracé proposé par le collectif ne possède aucune contrainte de courbure limitant la vitesse, les trains à grande vitesse peuvent effectivement reprendre une vitesse plus élevée »

Pour Bruno Lecomte, Président du Collectif Régional :  » Au vu du prix moyen d’une LGV qui se monte à 20 millions d’euros le km, il est primordial de la construire sur des trajectoires permettant d’aller le plus longtemps possible à de grandes vitesses. La grande vitesse est un des paramètres essentiels pour un TGV, si l’on n’en tenait pas compte, il serait plus judicieux d’aménager les voies existantes car le coût en serait bien moindre ».

Ainsi,  avec des rayons de courbures plus adaptés, la proposition du Collectif Régional USV, selon les avis du cabinet d’études CERCL et du cabinet d’études de RFF, permet d’optimiser le critère grande vitesse d’une LGV.

Collectif USV

Association "Les 40/60" |
Ensemble pour le Val de Metz |
mjcpange |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | claudeprojet
| Le Combat LL.NATHAN Contre ...
| Association des Parents d'E...